Upcycling avec Cyrkl ? C'est également possible !

6. 8 .2021, Simone Grasso

Plus de 6 500 entreprises opèrent déjà par le biais de Cyrkl dans différents pays européens, créant ainsi des coopérations locales et mondiales. Différentes catégories de matériaux, de déchets et de sous-produits sont échangées afin d'être recyclées ou réutilisées dans de nouveaux processus de production. Bien que les principales raisons d'acheter des matières premières secondaires de haute qualité soient souvent les économies financières réalisées en évitant d'acheter des matières premières vierges, il arrive aussi que des matériaux soient échangés à des fins plus créatives, avec des résultats inattendues, même pour nous.

Avant de commencer, une définition s'impose. L'upcycling désigne la réutilisation créative de déchets, résidus ou sous-produits qui confère à ces matériaux une plus grande utilité économique, artistique ou environnementale. Contrairement à ceux qui pensent que le monde des déchets est tout sauf créatif, le manque de créativité est l'une des causes mêmes de la production de déchets.

La création de déchets est un processus naturel que nous réalisons en tant qu'êtres humains, sur notre planète et donc dans notre système économique. Dans la nature, les déchets servent souvent de nourriture pour créer une nouvelle vie. Dans nos systèmes de production, malheureusement, ils s'accumulent souvent, créant des problèmes de surproduction, de gestion et d'élimination. S'orienter vers une économie circulaire signifie, entre autres, minimiser ses propres déchets et trouver une place pour ceux qui sont inévitablement produits, afin de boucler efficacement le cercle. 

De nombreuses actions peuvent être mises en œuvre pour maintenir en circulation les matériaux à partir desquels ces produits sont fabriqués. Dans certains cas, la réutilisation des déchets est déjà possible et, si ce n'est pas au sein de l'entreprise qui les produit, peut-être par une autre qui utilise cette matière première, dans cet état physique, comme intrant de production. Dans des cas plus fréquents, un retraitement de ces sous-produits est nécessaire pour les rendre utilisables dans le processus de fabrication. Toutefois, compte tenu de la qualité de certains sous-produits, il est nettement moins coûteux d'utiliser des matières premières secondaires que des matières premières vierges, surtout si l'on tient compte des problèmes environnementaux et des émissions liés à l'extraction, au transport et au traitement des matières premières. Lorsque cela n'est pas possible, on procède au recyclage des matériaux, afin qu'ils reviennent à un état dans lequel ils peuvent être réutilisés. 

Parmi toutes les stratégies présentées, le recyclage s'oppose à l'upcycling, précisément parce que dans le cas du recyclage, il y a une perte de valeur du matériau, qui, bien que récupéré dans une large mesure, ne conservera pas la même qualité que le matériau d'origine et aura nécessité une certaine quantité d'énergie pour le processus de recyclage. C'est pourquoi, dans la mesure du possible, il est préférable d'utiliser les déchets de manière créative.

Quelques exemles d'upcycling de matériaux par Cyrkl - Waste2Resource Marketplace 

La réutilisation des matériaux est un phénomène fréquent pour les entreprises actuellement actives sur Cyrkl, qui achètent des déchets et les réintègrent dans leur cycle de production. Il existe de nombreuses histoires de matériaux actuellement en circulation que nous pourrions vous raconter, mais nous avons décidé d'en présenter deux un peu plus inhabituelles et créatives. 

Le chemin de Cyrkl a récemment croisé celui de cette entreprise à but non lucratif de Prague, qui construit des manèges et des attractions pour les enfants. Leur idée est d'utiliser du bois, de l'acier, des pneus et des cadres pour construire des manèges tels que des balançoires, des toboggans et même des murs d'escalade. Sur Cyrkl, ils peuvent trouver ces matériaux et les utiliser pour construire leurs aires de jeux. 

Même le plastique, tant aimé et détesté, est réutilisé par Cyrkl. Nous avons rencontré Elias Bauer, artiste numérique et skater, qui a décidé de fabriquer des composants de skateboard en réutilisant du polyéthylène haute densité. Tout est parti de son envie de construire des objets en réutilisant des chutes de plastique. "Je pense que le plastique a une grande valeur. En fait, ce n'est pas le premier projet que je réalise en utilisant du plastique recyclé", explique Elias. Choisir le bon type de matériau n'a cependant pas été une tâche facile. "J'ai trouvé que le polyéthylène haute densité était le bon matériau pour construire les pièces dont j'avais besoin, et j'ai acheté quelques kg de matériau par l'intermédiaire de Cyrkl pour les tester. Maintenant, je peux construire des skateboards solides avec des matériaux réutilisés à un prix beaucoup plus abordable. J'aimerais encourager la réutilisation du plastique comme solution à ce problème", conclut-il. 

Qu'il s'agisse de petits artisans ou de grandes entreprises, tout le monde est le bienvenu chez Cyrkl. Nous avons des matériaux que chacun peut réutiliser, et la plupart des crédits vont à toutes les entreprises qui décident d'offrir leurs matériaux et de ne pas les envoyer à la décharge. Pour notre part, nous espérons voir de plus en plus d'upcycling se faire par le biais de Cyrkl et vous en parler bientôt. 

Pour découvrir beaucoup plus de cas sur les émissions évitées et les économies financières, réalisées par les entreprises en utilisant Cyrkl, téléchargez et lisez notre livre blanc.

‐ Simone Grasso

Cyrkl dans les médias